Recrutement 2022 : perspectives, évolutions, les indicateurs à suivre

Tendances et perspectives, que réserve 2022 ?

Alors que LinkedIn publie le classement des 25 métiers pour lesquels la demande a le plus progressé ces dernières années, les grandes tendances 2022 mettent en avant une évolution du monde professionnel qui ne cesse d’accélérer.

La reprise des recrutements est inégale et les tensions, déjà présentes, s’intensifient.

Quels sont les métiers les plus impactés ? Comment s’adapter et réussir à maintenir des équipes fortes et engagées ?

Quels sont les indicateurs à surveiller et les nouvelles équations à mettre en place ?

 

femme d’affaires en réunion d’affaires utilisant un ordinateur portable avec compétence au bureau - dashboard photos et images de collection

 

La reprise des recrutements est inégale et les tensions s’intensifient.

La tension du marché de l’emploi a une récurrence que nous  connaissons tous. Déjà évidente avant la crise sanitaire, le sujet est d’autant plus sérieux depuis la reprise de l’activité.

Fin 2021, le volume des offres d’emploi a bondi de 24%. Si certaines de ces offres s’expliquent par des rattrapages de recrutement pour soutenir la reprise économique mondiale, les tensions vont continuer de s’accroître dans les mois à venir.

La pandémie a bousculé les habitudes des entreprises et les attentes des collaborateurs. Entre transformation numérique, travail hybride et quête de sens, le besoin d’adaptation est d’une ampleur telle que le rapport de force qui a changé de camp. Les entreprises doivent séduire et rassurer pour attirer de nouveaux collaborateurs et tout mettre en œuvre pour conserver leurs talents.

 

Quels sont les métiers les plus impactés ?

Les secteurs qui recrutent le plus ne sont pas forcément ceux qui suscitent le plus d’intérêt pour les candidats. Par exemple, si les offres pour les métiers du secteur de la santé et du soin à la personne sont en progression, ces métiers ont une chute d’attractivité de près de 37%.

Dans le classement présenté par LinkedIn, les fonctions commerciales apparaissent comme étant les plus recherchées, tous niveaux inclus. Au moment clé d’une reprise économique, ces postes ont une visibilité d’autant plus importante.

Les Responsables des Opérations Commerciales (ou Sales Ops) remportent le podium suivis par les Business Developer. Les Responsables Grands Comptes figurent également dans le top 10.

D’autres tendances sont mises en avant avec le besoin grandissant, évoqué précédemment, des métiers des secteurs de la santé et des soins aux personnes, et un boom toujours significatif pour les métiers du numérique dont l’accélération ne cesse de se poursuivre.

Les tensions sont tellement fortes sur ces postes que les talents, particulièrement courtisés, ne répondent plus aux nombreuses sollicitations voire s’en agacent.

 

Comment s'adapter et réussir à maintenir des équipes impliquées ?

Le postulat est simple : les offres d’emploi s’intensifient, les candidats se raréfient.

Les attentes des collaborateurs ont évoluées. Ils recherchent un métier qui les intéresse, si ce n’est les passionne, dans lequel ils vont pouvoir développer leurs compétences et s’épanouir. Ils souhaitent s’inscrire dans une entreprise qui a des valeurs, respecte l’équilibre vie pro / vie perso et s’assure de leur bien-être, de leur parcours interne.

Si la rémunération demeure toujours un facteur de choix important (80% de clics en moins si une annonce ne présente pas a minima une fourchette salariale), elle ne suffit plus.

En effet, les avantages qu’offrent une entreprise sont tout aussi importants : le télétravail, les RTT, les titres-restaurants, le type de management, les évolutions possibles… et toutes les actions qu’une entreprise pourrait développer pour protéger et accompagner ses équipes (mutuelle, loisirs…).

Mais tout cela ne serait rien si les bonnes pratiques managériales n’étaient pas adaptées aux nouveaux besoins des collaborateurs.

 

Le télétravail entraîne de profondes modifications dans les méthodes de management. Comment gérer la communication à distance, l’implication et la responsabilisation de ses équipes lorsque celles-ci peuvent être complètement dispatchées ?

Des formations adaptées et les outils adéquats des Ressources Humaines permettent de développer de nouvelles approches. Mettre en avant la reconnaissance, la confiance, savoir gérer les performances des équipes, savoir intégrer de nouveaux salariés à distances, le rôle de manager évolue. L’objectif principal étant également de savoir créer de l’engagement afin de fidéliser les talents.

Cet engagement répond aux attentes des salariés et permet surtout de stabiliser des équipes fortes à condition que les actions soient très concrètes : impliquer les collaborateurs dans la stratégie du service et de l’entreprise, personnaliser un parcours carrière pour chaque collaborateur, créer des activités fédératrices, développer la cooptation…

 

Photos gratuites de à distance, à l'intérieur, activités

 

Des indicateurs forts à suivre

Quelques indicateurs sont à surveiller pour vous assurer que les équipes sont impliquées.

  • Le turn-over est important ?
  • L’onboarding est-il maîtrisé ?
  • L’absentéisme augmente ?
  • Les collaborateurs n’interagissent plus ?
  • Le management n’est pas adapté aux nouvelles attentes ?
  • L’information est descendante et il n’y a plus de dialogue ?

Autant d’indices forts qui alertent sur l’urgence d’agir et de remédier à une culture d’entreprise défaillante.

Les démissions sont essentiellement liées aux déficits de la marque employeur.

Les collaborateurs, tout autant que les candidats, scrutent les actions menées concrètement par les entreprises tout autant que leurs valeurs et leur engagement vers l’inclusion et s’assurent que ce qui est annoncé est réel.

Nous l’avons évoqué précédemment avec un management de proximité, le respect de l’équilibre vie professionnelle  vie privée, une écoute accrue ou une implication des collaborateurs dans le développement de l’entreprise sont des axes permettant de maintenir une reconnaissance vis-à-vis de chaque talent. L’impact d’une expérience collaborateur enrichissante se fera sentir sur l’engagement, a fortiori les résultats.

 

De nouvelles équations

Les candidats tout autant que les collaborateurs recherchent des postes qui font sens au sein d’entreprises engagées. Au-delà de maintenir un fort taux d’engagement, il est important de déployer une culture inclusive promouvant la diversité et ainsi correspondre aux recherches des talents.

Un recrutement sans copier-coller permet d’élargir les compétences au sein des équipes, de mettre en avant une pensée « out of the box » autant d’atouts pour élargir sa compétitivité.

 

L’équipe Forstaff

A vos côtés depuis plus de 17 ans

 

Source classement LinkedIn

Photo de

Virginie Harbulot

Responsable Communication. Virginie met en lumière les solutions de recrutement et d'assessment Forstaff avec la collaboration des Talents Sourcer, Consultants Métiers et Consultants Psychologues.

D'autres articles sur le sujet

Forstaff & Vous Engagement Recrutement

Forstaff, un collectif pour atteindre vos objectifs

Parlons recrutement ! Comment réussir à dénicher la bonne personne pour le bon poste ? Grâce au trio gagnant mis en place dans...

Lire l'article